Fender ou Gibson ?

point_d_interrogation


Beatles ou Stones ? Vin blanc ou vin rouge ? Mac ou PC ? Fromage ou dessert ? Slip ou caleçon ? Voilà de vieux débats qui animeront encore bien des discussions pour l’éternité mais j’avais envie d’y ajouter un grain de sel qui se résume finalement à ceci : il faut savoir tirer partie et profiter de tout !…

L’idée d’écrire à ce sujet m’est venue d’une petite anecdote qui m’est arrivée un jour alors que je reluquais une superbe Les Paul à la vitrine d’un magasin. Alors que je lâchais un « Qu’est-ce qu’elle est chère !!! » de surprise totalement involontaire, un monsieur dont je n’avais pas remarqué la présence à mes côtés me répondit aussitôt sur le ton de celui qui en connaît un rayon : « Elle est chère, oui, mais c’est la meilleure guitare au monde… ».

Que répondre face à un point de vue aussi radical ? Comme s’il n’existait aucune autre guitare satisfaisante en dessous d’un certain seuil tarifaire parce que justement inaccessible à la plupart du commun des mortels ?! Aujourd’hui je suis sûr d’une chose, c’est qu’on trouve de très bonnes guitares à tous les prix, qu’on a plus de choix dans une gamme bien représentée qu’élitiste et que ce n’est pas parce qu’on paye un bien un prix exorbitant qu’il comble forcément toutes les attentes possibles et imaginables. Un tel discours commercial n’est avant tout là que pour ôter tout doute à celui qui franchit le pas et n’a pas suffisamment confiance en lui pour s’en faire sa propre idée.

Alors, Fender ou Gibson ? Les deux bien sûr ! Chacune des deux marques présentent suffisamment de modèles sur une échelle tarifaire assez étendue pour que chacun y trouve son bonheur. Et si ce n’est pas le cas alors allez voir ailleurs, les gammes d’instruments n’ont jamais été aussi importantes ! Personnellement je me suis surtout imposé de ne pas faire de choix et de profiter pleinement de tout ce qui procure de bonnes sensations de jeu. A mes yeux de musicien, et surtout à mes oreilles, une banale Cort qui sonne sera toujours préférable à une belle Gibson sans âme. N’hésitez pas non plus à faire un tour chez les luthiers voisins tout à fait capables de vous construire un instrument répondant exactement à vos attentes… Bref soyez ouverts et ne vous arrêtez pas aux slogans publicitaires ou avis trop tranchés.

 

 

 Laisser un commentaire 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


 Menu 

 © 2017 - wan-vox