Technique – Isolation et traitement acoustique

Catégories: Enregistrement
Commentaires: 6 commentaires

Quitte à jouer les rabat-joie d’entrée de jeu, il y a souvent méprise entre les notions d’isolation et de traitement acoustiques. Alors vous allez me dire « Oui mais moi je m’en fous car j’ai pas de studio d’enregistrement ! ». Certes, mais si je vous réponds ‘système 5.1’ avec un bon gros caisson de basse pour regarder les films sur son grand n’écran tout plat, ça vous parle ? Mêmes causes, mêmes effets !


Extrait d’un dialogue de sourds :

Ludwig, enthousiaste : – A y est ! J’ai terminé l’isolation acoustique de mon p’tit studio d’enregistrement !

Johnny : – Ah ouais, t’as collé des boîtes à oeufs sur les murs ?

Ludwig : – Euh… non, j’ai fait en sorte de ne plus déranger les voisins avec mon boucan donc j’ai complètement isolé la pièce avec en plus un système de ventilation pour ne pas avoir à travailler en apnée.

Johnny, surpris et incrédule : – Ah bon ?!…

Ludwig : – Maintenant je vais pouvoir m’attaquer au traitement acoustique de la pièce.

Johnny, triomphal : – Ah ben tu vas coller des boîtes à oeufs sur les murs alors ?

Ludwig : – Ouah l’autre eh ! Ben non, malheureusement ça ne sert pas à grand-chose les boîtes à oeufs…

Johnny, convaincu (oui oui, en un seul mot) : – Pourtant j’ai un pote qui l’a fait, ça coûte pas cher et ça marche trop bien !

Ludwig, mdr : – Pouf pouf !

Alors au risque de décevoir les amoureux de la collection Printemps/Eté de chez « Matine & Lustucru », les boîtes à oeufs sont malheureusement aussi utiles en acoustique que euh… je sais pas moi, qu’un ministre du travail dans une usine en grève : ça a l’air de pouvoir servir à quelque chose (recevoir des oeufs évidemment !) mais c’est bien là le seul avantage !

Bon d’accord mais comment qu’on fait ?

Vaste programme ! Tout d’abord, essayons de cerner ce que ces notions d’isolation et de traitement acoustiques signifient exactement. L’isolation acoustique, comme tout principe d’isolation, consiste à empêcher la propagation d’un phénomène sonore d’un environnement à l’autre et cela vaut dans les deux sens. Prenons l’exemple d’un réseau d’eau potable (on y reviendra d’ailleurs un peu plus loin pour d’autres raisons), on fait en sorte qu’il n’y ait aucune perte en soignant l’étanchéité mais on s’arrange aussi pour qu’aucune pollution quelconque ne vienne souiller l’eau à la source ou lors de son acheminement. Enfin ça c’est la théorie, car tout réseau d’eau potable comporte des pertes et s’expose aussi à des risques de pollution.

Dans le domaine acoustique c’est un peu la même chose : il très difficile d’isoler complètement une pièce de toute fuite vers l’extérieur mais aussi de toute intrusion sonore. On gagnera par exemple du temps à transformer la sonette de porte d’entrée stridente en signal lumineux plutôt qu’à s’emm… bêter à essayer d’isoler la sonnerie.

Pourquoi c’est si compliqué ?

Parce que l’énergie acoustique n’est pas concentrée : elle se répartit de manière non uniforme sur un spectre sonore qui comporte des longueurs d’onde de plusieurs mètres pour les graves à quelques millimètres pour les aigus. Sans entrer dans les détails ou les considérations trop pointues, on donne souvent comme gamme de fréquence (ou spectre sonore) audible celle, théorique, qui s’étale de 20 à 20 000 Hz. Et encore, c’est surtout vrai à l’adolescence car l’ouïe décline tout de suite après bien plus vite que la vue.

Alors à température « normale » pour une pression atmosphérique donnée et une hygrométrie « stable » (voyez on est déjà dans le vague !) disons qu’on va prendre une vistesse théorique constante de 340 mètres par seconde pour la progagation du son dans l’air.

Pour un son d’une fréquence de 20 Hz (d’ailleurs plus ressenti qu’entendu) la longueur de l’onde sonore est de 340/20 = 17 mètres et à 20 000 Hz la longueur d’onde se réduit à 340/20000 = 1,7 cm.

Comment voulez-vous qu’une simple boîte à oeuf arrête une onde de 17 mètres quand bien même on en collerait partout ?! Ce genre de fréquence s’entend plus chez les voisins que dans la pièce où se trouve la source !

D’où l’utilité du caisson de basse posé à même le sol quand on cherche la guerre à l’écran comme avec le voisinage ! Et comme le sol est plus solide que l’air, le son s’y propage autrement et notamment avec une vitesse plus élevée pour les matières denses comme le béton ou… les tuyauteries d’eau potable ou de chauffage central qui, lorsque ce dernier est commun à tout l’immeuble, passent d’un appartement à l’autre comme pour mieux encore propager les bruits. Vous voyez bien que c’est rigolo tout plein comme problème à résoudre (avec ou sans boîtes à oeufs d’ailleurs !).

Heureusement, pour produire une onde suffisamment forte à 20 Hz, il faut beaucoup d’énergie et bien peu de systèmes de diffusion « normaux » y parviennent… sauf certains caissons de basse qui sont faits pour et dirigés vers le sol pour tirer avantage de ses caractéristiques et faciliter la propagation des vibrations dans l’infra-grave ! De toute façon, en dessous de 50Hz on ressent plus qu’on entend mais je crois l’avoir déjà dit…

Traitement acoustique

On ne parle plus cette fois d’isolation et pour cause, car on s’inquiète cette fois de la signature acoustique d’une pièce, de son équilibre spectral : réverbérante, sourde, anéchoïque, froide, chaude, colorée… Mais le problème cette fois encore n’est pas si simple : c’est pour écouter de la musique, enregistrer, mixer ou masteriser… ?
Car une pièce pourra s’évérer très agréable pour écouter de la musique mais trop colorée pour y réaliser un mixage, ou équilibrée pour masteriser mais pas assez réverbérante pour enregistrer des voix ou une batterie !

A chaque usage son propre traitement acoustique :

Pour le mixage, le mastering : rendu neutre et équilibré (la fameuse réponse en fréquences plate dont j’ai déjà parlé à propos des enceintes de monitoring).

Pour l’écoute d’albums, le visionnage de film : rendu chaud et agréable à l’oreille donnant une impression de puissance sans décrocher les cadres des pièces voisines.

Pour la prise de voix ou autres : un rendu qui peut se moduler en fonction des besoins (oui je sais c’est vague mais j’me comprends !).

Bref, si comme moi vous n’avez qu’un tout petit home-studio va falloir faire des compromis…

Je vais racheter Abbey Road !

Sans aller jusque là, il y a tout de même moyen de s’en sortir. En ce qui me concerne, pour la batterie c’est vite vu (voir BFD et le socle d’isolation acoustique pour batterie électronique), la basse aussi (prise en direct via un PreSonus BlueMax) mais pour les voix, les guitares acoustiques et électriques rien ne vaut une prise acoustique et là, il faut impérativement une cabine de prise de son.

En revanche si vous habitez au fond des bois ou en pleine campagne, outre le souci de ne pas déranger la nature environnante par des soli de batterie ou des déluges guitaristiques de métal en fusion, la seule isolation acoustique nécessaire va surtout consister à empêcher les bruits de l’extérieur de venir polluer un enregistrement sauf si, tout comme Robert Plant, l’avion qui passe ne vous dérange pas…

Pardon ? Et pour votre système 5.1 ? Eh bien vous n’avez plus qu’à virer le caisson de basse pour faire la paix avec les voisins !

6 commentaires - Laisser un commentaire
  1. Curtis dit :

    Les explications sont très riche. Mais concrètement, comment les boites d’oeufs permettent-ils d’isoler une pièce pour enregistrer un son ? Je veux dire, pourquoi doit-on les utiliser ? İls ont quelques chose de spéciale ?

    • -wan- dit :

      Salut Curtis,

      je n’ai pas pu m’empêcher d’évoquer ces fameuses boîtes à oeufs qui viennent tout de suite à l’esprit du vulgum pecus lorsqu’on aborde le sujet de l’isolation acoustique. Il est vrai que les revêtements muraux des studios d’enregistrement ou des chambres anéchoïques évoquent vaguement la structure alvéolée des boîtes à oeufs, ceci expliquant sans doute cela, mais la comparaison s’arrête ici.
      Donc non, absolument aucun intérêt en isolation ou en traitement acoustique, ça ne sert strictement à rien sauf… à emballer les oeufs !

      -wan-

  2. toure billy dit :

    bonjour je suis un débutant et je vie en Afrique, j’aimerai savoir comment insonoriser une salle de rédaction tv, kel son les matière a utiliser pour rendre insonore le studio que vous pouvez me conseiller sur place
    merci pour la bonne compréhention

    • -wan- dit :

      Bonjour Billy,

      tout d’abord merci pour ta question, je suis ravi de savoir que j’ai des lecteurs en Afrique !

      Ma réponse ne va faire qu’effleurer le sujet, tant il est complexe et vaste. Car si l’on résume, pour insonoriser une pièce totalement, il n’y a pas vraiment d’autre solution que de construire une boîte suspendue à l’intérieur de celle-ci. J’entends par suspendue qu’elle soit découplée du sol par un système d’amortissement.

      Ensuite viennent se greffer à ça des problèmes de sas pour entrer dans « la boîte », d’aération pour y respirer, d’alimentation électrique, d’éclairage…

      Quel est l’objectif de ton projet ? Isoler la pièce du reste du monde ou y corriger l’acoustique afin d’y travailler de la manière la plus neutre possible ?

      -wan-

  3. Tony dit :

    Bonjour Wan je rejoint Billy à sa préoccupation, il s’agit d’isoler la pièce aux bruits extérieurs et corriger l’acoustique. Pour mon cas le toit est très proche et quand il pleut on ne sait pas travailler. Quelles idées pour arriver à un bon résultat surtout que je suis en Afrique.

    Merci pour vos contributions

    • -wan- dit :

      Bonjour Tony,

      il est tout d’abord préférable de s’occuper de l’isolation avant la correction acoustique.

      Le moyen le plus sûr pour isoler un local est d’appliquer le principe de « la boîte dans la boîte ». C’est une solution très efficace mais qui peut devenir relativement coûteuse : il faut doubler les parois, doubler les portes et fenêtres, prévoir un système de ventilation spécifique, des passages de câbles (audio, électriques…), se désolidariser du sol du local en installant un plancher résilient et/ou flottant…

      Il n’y a malheureusement pas de solution simple au problème que tu évoques. Les bruits se propagent très facilement par toutes sortes de chemins détournés qu’on imagine à peine et il vaut mieux d’entrée de jeu envisager une solution radicale dont le résultat sera fiable plutôt que de ne traiter qu’une partie des problèmes.

      En ce qui concerne la correction acoustique, tout dépend de l’usage du local (mixage, prise de son…). Idéalement il faut éviter d’avoir de grandes parois parfaitement parallèles (entre les différents murs, le sol et le plafond) sous peine de multiplier les ondes stationnaires (certaines ondes sont amplifiées, d’autres s’annulent carrément). Ne pas négliger non plus le fait que plus le volume sera fort et plus la pièce entrera en ligne de compte dans l’altération du signal…

      -wan-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



      Présentation du site  -  Plan du site

                  Liste des articles

            Galeries photographiques

      --- ARTICLES RECENTS ---

Optimisation du site wan-vox.com pour une meilleure navigation

Optimisation du site wan-vox.com pour une meilleure navigation

  J'ai enfin pu consacrer un peu de temps à l'optimisation du site wan-vox.com pour en amélior[...]
Guitare en kit - Assemblage d'une Stratocaster 12 cordes - Partie 2/2

Guitare en kit - Assemblage d'une Stratocaster 12 cordes - Partie 2/2

Suite et fin de l'article sur le montage d'un kit de guitare électrique Stratocaster 12 cordes. [...]
Guitare en kit - Assemblage d'une Stratocaster 12 cordes - Partie 1/2

Guitare en kit - Assemblage d'une Stratocaster 12 cordes - Partie 1/2

Cela faisait déjà quelques temps que l'idée de monter une guitare en kit me trottait dans la tête,[...]
Nouveau morceau "Libre" diffusé sur YouTube

Nouveau morceau "Libre" diffusé sur YouTube

Difficile d'échapper aux derniers événements qui secouent encore et toujours notre monde... [...]
Nouveau morceau "Class 6" diffusé sur SoundCloud

Nouveau morceau "Class 6" diffusé sur SoundCloud

Toujours dans la veine "électro-pop", j'ai publié il y a quelques semaines un nouveau morceau sur [...]
Home, sweet home studio - Partie 1

Home, sweet home studio - Partie 1

  Il faut de nombreuses années pour monter un home-studio de qualité, il en faut bien davantag[...]
Juste un dessin
Fender ou Gibson ?

Fender ou Gibson ?

Beatles ou Stones ? Vin blanc ou vin rouge ? Mac ou PC ? Fromage ou dessert ? Slip ou caleçon ? [...]
Prise de son et enregistrement des guitares en studio

Prise de son et enregistrement des guitares en studio

Il existe de multiples façons d'enregistrer les différents types de guitares mais au risque de man[...]
Nouveau morceau "Shine" diffusé sur wanvoxchannel

Nouveau morceau "Shine" diffusé sur wanvoxchannel

Je continue dans le genre "électro" (sans pour autant laisser de côté ce bon vieux rock'n'roll !) [...]

Bienvenue , nous sommes le mardi 22/08/2017