Technique – Modification d’une Boss BD-2

Boss BD-2 around the moonEncore une pédale incontournable chez Boss ! La BD-2, pour Blues Driver version 2, est certainement l’une des meilleures overdrives jamais sortie, qui peut aussi parfaitement officier en tant que booster avec une égale aisance. La qualité sonore est déjà très bonne d’origine mais il existe de nombreux kits sur le marché qui permettent d’en sublimer les caractéristiques.

Outre la version Keeley que je présenterai prochainement, je me suis intéressé, tout comme pour la DS-1, à un kit français qui se propose de monter la qualité d’un cran, sur une base d’origine déjà très satisfaisante.

Boss BD-2 - Ouverture du boîtier

L’ouverture du boîtier se fait de la même façon pour toutes les pédales Boss de ce format : 4 vis à enlever sur la plaque de dessous.

Boss BD-2 - Repérage des composants à remplacer

Le PCB est de bien meilleure qualité que celui de la Boss DS-1, il y a aussi beaucoup moins de composants à remplacer (ici les composants au premier plan sont ceux du kit).

Boss BD-2 - Changement du filtre de tonalité

L’un des deux condensateurs est à changer pour améliorer le filtre de tonalité mais la notice n’indique pas lequel !

Boss BD-2 - Percement du boîtier

Le percement du boîtier ne pose pas de problème particulier.

Boss BD-2 - Ajout d'un switch de modification du gain

L’ajout de ce switch va permettre de basculer entre deux types d’overdrive dont l’une avec un niveau de sortie plus élevé mais beaucoup moins neutre.

Boss BD-2 - Soudure du switch de gain sur le PCB

Une dernière soudure avant le remontage complet et je vais enfin pouvoir apprécier la différence…

Les enregistrements ci-dessous ont été réalisés en branchant la pédale Boss modifiée dans un ampli Laney CUB12R sur l’entrée 1 watt (Reverb coupée, Tone, Volume, Bass, Middle, Treble tous à 12H00 et Gain à 9H00) repris par un Sennheiser e606 branché dans un préampli ART TPSII réglé sur le mode Vocal (le plus transparent à mon sens) lui même branché dans une carte son Audiophile 2496 exploitée sous le génialissime Reaper (ouf !). A chaque fois j’ai utilisé le même riff sans puis avec la pédale enclanchée en utilisant chaque combinaison de micros l’une après l’autre. Les réglages de la pédale ne changent pas : Level à 11H50, Tone à 11H00 et Gain à 12H30, pour être précis.

Tout d’abord avec ma Stratocaster Custom (micros Duncan SSL5+SSL1+SSL1), chevalet seul, chevalet+milieu, chevalet+manche (oui je sais c’est pas d’origine mais justement ça rapelle la position intermédiaire d’une Telecaster ou d’une Les Paul…), milieu+manche, milieu seul, manche seul, chevalet+milieu+manche (oui je sais… tout cela n’est pas très habituel !). Enfin même principe pour le deuxième enregistrement cette fois avec une Gibson Les Paul Standard (micros Burstbucker Pro), manche seul, chevalet+manche, chevalet seul :

                                 

La transparence de la Boss BD-2 est encore meilleure avec ce kit, on peut brancher n’importe quel type de guitare sans avoir à toucher à quoi que ce soit pour que le son reste exploitable. La personnalité de la guitare et le grain de l’ampli sont totalement respectés.

Ce kit est beaucoup plus simple à installer que celui de la DS-1 puisqu’il n’y a qu’un seul swith et une poignée de composants à remplacer.  De plus, il y a moins de monde dans la boîte et le PCB est de bien meilleure qualité que celui de la DS-1. Je conseille donc vivement de commencer par ce genre de kit si vous débutez dans ce domaine… Au final, la qualité est effectivement meilleure avec cependant un niveau de sortie un peu moins élevé.

 

Bilan

cool sign - signe coolAvantages

– transparence de l’effet, respect du son de la guitare

– réglage de tonalité plus neutre

– un peu plus de polyvalence avec l’ajout du switch de gain

thumb down - pouce en basInconvénients

– niveau de sortie moins élevé mais ce n’est pas rédhibitoire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *